24/08/2011

2.4 Le manque d’unité du français / Introduction (André Martinet, Henriette Walter)

Martinet A., Walter H., Dict. de la prononciation française dans son usage réel, France expansion, 1973

 

(préface)

“Des recherches poursuivies au cours des trente dernières années ont montré que l’unité de la prononciation française était une vue de l’esprit et ne correspondait à rient de réel.  Quelle que soit la classe sociale ou le groupe culturel retenu comme digne d’ imitation ...”

 

(Avant-propos) “Les variations (...) atteignent un mot sur cinq, même dans les milieux cultivés.”

 

(p.16) “L’illusion de l’unité de la prononciation française”

‘Une série d’ enquêtes ... apporte définitivement la preuve que les Français cultivés non-méridionaux ne s’accordent ni sur le nombre de phonèmes qu’ils distinguent, ni sur la façon dont ils les réalisent, ni sur ceux qu’ils choisissent pour tel ou tel mot.”

 

(p.18) (informateurs) “Trois de nos informateurs évoluent essentiellement dans les milieux mondains, 8 sont en contact avec les milieux d’ affaires, 11 peuvent être considérés comme appartenant à des milieux intellectuels ou artistiques ou étant en rapport fréquent avec ces milieux.”

19:29 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.