24/08/2011

2.9 Le français, une langue restée étrangère

Pirlot G., Espéranto: langue ... naturelle!, in: L'ARA qui r'lie, 21, Mai 1989, A.R. Andenne, p.37-38

 

(p.38) "Peut-on qualifier de 'naturelle' la langue maternelle qui donne tant de soucis à nos potaches?  Combien d'entre eux n'éprouvent-ils pas de grandes difficultés à s'exprimer naturellement dans leur propre langue truffée de règles, d'exceptions, de chausse-trappes en tout genre?  S'ils pouvaient suivre leur élan naturel, nul doute qu'ils auraient tôt fait de simplifier la langue et de la rendre plus régulière, plus logique, moins artificielle!"

 

Jeangette Dominique (prof. de français au Collège Saint-François-Xavier (Verviers), Le français en quête de sens, LB 26/02/2004

 

La langue maternelle s’apparentant de plus à plus à une langue étrangère pour les élèves, (...).

(...) Manque de culture générale, lacunes en orthographe, en vocabulaire, expresion écrite médiocre, ce sont là les symptômes d’un mal plus profond : la langue maternelle (sic) leur devient une langue étrangère.

 

 

19:03 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.