24/08/2011

La grande pauvreté du français (André Goosse (UCL))

Goosse André, in: Nouvelles suites, in: façons de parler, LB, s.d.

/LA DERIVATION LEXICALE DU FRANCAIS/

 

"Il serait souhaitable, certes, que les familles lexicales se constituent sans entraves, selon les besoins du locuteur ou de la communication.  Malheureusement, la dérivation française soufre d'un double handicap: à peu près aucun procédé ne joue librement, automatiquement, et très souvent la famille sémantique regroupe des mots de forme différente (père, paternel,; eaux, aqueux; aveugle, cécité; loucher, strabisme ...)."

19:16 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.